l’art du Pickpocket

Avant toute chose, la définition littéraire ou la traduction française de ce mot est très simple. C’est un mot anglais du verbe « To pick » qui veux dire enlever et « pocket » qui signifie le mot poche.

Le « pickpocket » au sens réel du terme est un voleur à la tire qui détrousse les poches de ses victimes, sans violence, avec une discrétion et une dextérité grâce à laquelle la victime ne se rend pas compte que ses objets lui sont dérobés.

Cependant, c’est au début des années 1900 à Londres qu’un magicien du nom de Fred Brezin présente pour la première fois un numéro de divertissement sur l’art du Pickpocket. De nombreux artistes ont suivi le pas, comme Walter Sealtiel ou encore Dr. Giovanni. Ces trois personnages étaient les plus actifs dans les années 1920. C’est dans les années 1950 que l’art du Pickpocket se démocratise réellement, grâce à un homme de New Jersey, Ricky Dunn. Ce dernier a écrit un livre sur ce domaine qui à l’heure d’aujourd’hui est considéré comme le meilleur ouvrage en la matière : : « Profession pickpocket » édité en Français par la boutique Magic Dream.

Un numéro de pickpocket est très divertissant pour le public. C’est à la fois drôle, et spectaculaire de voir un spectateur se faire dépouiller de tous ces objets personnels à son insu. L’audience peut une nouvelle fois observer toute l’agilité et la vitesse avec laquelle l’artiste dérobe sa victime du jour. Bien entendu tous les objets sont rendsu à la fin du numér, car un pickpocket de spectacle et un voleur certes, mais un voleur honnête.

Il ne faut surtout pas oublier que l’art du Pickpocket et avant toute chose l’art du détournement d’attention. C’est d’ailleurs l’américain Apollo Robins qui de nos jours est considéré comme le spécialiste international dans ce domaine. Il donne des conférences dans le monde entier, aussi bien sur le détournement d’attention, l’observation, la manipulation, ou l’influence.

Les francophones quant à eux se rappellent pour la plus part du regretté Pierre Jacques qui fut l’un des meilleurs dans ce domaine. Aujourd’hui c’est le magicien Fred Razon qui notamment grâce à l’émission Diversion sur TF1 produit par Arthur, se révèle être une pointure dans ce domaine en France. C’est d’ailleurs lui qui a beaucoup influencé et inspiré le travail de Maxence le magicien pour son numéro actuel. En effet Maxence côtoie de très près F. Razon et peu profiter de ses conseils et son expérience de plus de 20 ans.

Voici en plus de l’ouvrage cité précédemment, deux ouvrages en Français sur l’art du Pickpocket :

· Le Gentleman-Pickpocket de Pierre Jacques éditions Papier magique
· L’art du Pickpocket de Phillipe Petit Editions Actes Sud »

Corrections et relecture par Hervé Troccaz 

  • l'art du Pickpocket

    Riky Dunn, l’art du Pickpocket, Maxence Magicien

  • l'art du Pickpocket, Maxence Magicien

    Diversion, l’art du Pickpocket, Maxence Magicien

  • l'art du Pickpocket, Maxence Magicien

    Fred, Razon, l’art du Pickpocket, Maxence Magicien

  • l'art du Pickpocket, Maxence Magicien

    Pierre Jacques, l’art du Pickpocket, Maxence Magicien

  • l'art du Pickpocket, Maxence Magicien

    l’art du Pickpocket, Maxence Magicien

Laisser un commentaire